Constipation chez les chiots

La constipation fait référence au passage peu fréquent d'excréments secs et durs. Si la défécation est retardée et que les matières fécales restent dans le côlon pendant deux ou trois jours, trop d'humidité est éliminée du matériau par le côlon, ce qui rend l'élimination difficile et douloureuse.

Un chiot constipé peut s'accroupir et se fatiguer de façon improductive pendant de longues périodes. La constipation continue peut entraîner une perte d'appétit et le chiot perdre du poids ou ne pas gagner correctement. Si la condition devient chronique, la muqueuse intestinale du chiot peut devenir enflammée, ce qui stimule la libération de mucus ou de liquide noir qui accompagne la matière fécale. Cela peut parfois être confondu avec la diarrhée. Bien que la constipation se produise plus souvent chez les chiens plus âgés, découvrez pourquoi et comment la traiter chez votre chiot et quand consulter le vétérinaire.

Pourquoi les chiots sont constipés

Les chiots peuvent devenir constipés pour diverses raisons, y compris les objets avalés. Outre le danger de ponction intestinale ou d'obstruction complète en raison de la taille, les corps étrangers avalés peuvent transformer les matières fécales en masses de type ciment qui bloquent le côlon. Les chiots sont connus pour mâcher et avaler des objets non digestibles comme le papier, les bâtons, l'herbe et le tissu, qui ont tendance à se transformer en liasses qui provoquent une impaction.

Une mauvaise alimentation

Certaines causes sont liées à l'alimentation. Les aliments à mâcher en cuir brut, s'ils sont consommés en excès, peuvent favoriser la constipation chez certains chiens. Les régimes avec peu de fibres produisent des selles plus petites, plus denses, collantes et difficiles à passer. Le manque d'eau propre peut également provoquer de la constipation; si un chiot est déshydraté, cela peut entraîner des selles plus dures.

Stress

Le stress peut également influencer la condition. Les chiots embarqués ou dans un environnement étrange peuvent retarder volontairement la défécation et devenir constipés. Il est important au cours de la socialisation de votre chiot qu’il apprenne à déféquer sur une variété de surfaces, de l’herbe et de la terre aux chaussées (ce que l’on trouve souvent dans les situations d’embarquement). Le stress peut également empêcher un chiot de manger ou de boire, ce qui peut aggraver la constipation.

Problèmes de toilettage

Un mauvais toilettage, en particulier des chiots à poils longs, peut également favoriser la constipation. Certaines races comme les Poméraniens peuvent souffrir de boules de poils, tout comme les chats, quand ils se toilettent et avalent la fourrure. D'autres fois, la fourrure sous les tapis de queue avec des excréments et provoque une inflammation anale qui se traduit par une défécation douloureuse. Les tapis peuvent même provoquer un blocage externe qui interfère avec la défécation normale. Gardez les chiots bien entretenus et la région anale des chiots à poils longs coupée pour empêcher les tapis de se développer.



Constipation chez les chiens adultes

Les chiens adultes peuvent souffrir de constipation pour les mêmes raisons qu'un chiot, et quelques autres. Donc, si votre chiot a des problèmes maintenant, soyez également conscient de ces problèmes à l'avenir.

  • La prostatite (inflammation de la prostate) peut se développer chez les hommes non atteints. La prostate gonfle et bloque le côlon dans la région pelvienne. Les examens rectaux devraient faire partie de l'examen annuel pour les hommes intacts de plus de 5 ans.
  • Les tumeurs de la prostate ou du rectum ou de la région périanale peuvent également provoquer la constipation.
  • La constipation peut également être un signe de maladie rénale ou de diabète; Dans les deux cas, la production excessive d'urine incite le côlon à conserver l'eau. Cela provoque des selles sèches qui peuvent conduire à la constipation.
  • Les chiens âgés souffrent généralement de crises de constipation, qui peuvent être dues à une combinaison de muscles abdominaux faibles, d'une activité physique réduite ou d'une mauvaise alimentation.

Traitement

Consultez immédiatement votre vétérinaire si votre chiot n'a pas déféqué depuis plus de deux jours ou si le chien se fatigue, s'accroupit ou gémit lorsqu'il essaie de déféquer. Votre vétérinaire voudra exclure une infection des voies urinaires, qui peut présenter certains des mêmes symptômes ou se produire en même temps. Les laxatifs peuvent être utiles, mais les médicaments humains peuvent être dangereux et ne doivent être administrés qu'avec l'approbation du vétérinaire. Des laxatifs stimulants approuvés par les vétérinaires sont disponibles, mais ne doivent pas être surutilisés ou ils peuvent interférer avec la fonction normale du côlon.

Aide du vétérinaire

Votre vétérinaire peut vous prescrire des lavements ou des suppositoires; demandez une démonstration sur l'insertion de suppositoires avant d'essayer de les administrer vous-même, mais laissez les lavements au vétérinaire ou vous risquez de blesser le chiot. Plusieurs fois, l'évacuation du côlon d'un chiot nécessite l'aide d'un vétérinaire, et souvent le chiot doit être sous sédation. À la maison, la douleur de votre chien peut se traduire par des boutons-pression ou des morsures même si vous essayez seulement d'aider.

Traitement à domicile

Le traitement de la constipation doit traiter la cause spécifique pour être efficace, mais en général, le traitement de la constipation canine est le même que pour les personnes. Nourrir votre chiot avec un régime contenant de 7 à 13 pour cent de fibres (lire l'étiquette des aliments pour animaux de compagnie), l'encourager à boire beaucoup d'eau et initier un programme d'exercice régulier, comme de multiples promenades de 20 minutes chaque jour, sont bénéfiques, tout comme l'augmentation la récréation du chiot. Des conseils supplémentaires incluent:

  • Ajout de fibres naturelles: Les céréales au son et la citrouille ou la courge en conserve sont des sources naturelles de fibres qui fonctionnent également bien, et les chiots semblent aimer la saveur. Pour favoriser la régularité, ajoutez 1/2 cuillère à café à la nourriture de votre petit chiot ou environ 2 cuillères à soupe au régime d'un gros chiot. Obtenez la citrouille en conserve (ordinaire), divisez-la en doses de taille appropriée sur une plaque à biscuits ou dans un bac à glaçons et congelez. Ensuite, vous pouvez décongeler les morceaux savoureux et les offrir comme friandises si nécessaire.
  • Donner à votre chiot des croquettes saines:Pour les chiots qui aiment les collations aux légumes, offrez un bâton ou deux de carotte ou de céleri. Les fibres et le liquide aident à réduire la constipation, et les légumes croquants donnent également à votre chiot un débouché pour ses envies de mâcher. Ne donnez pas d'os à votre chiot et n'offrez de friandises en cuir brut que s'il mâche mais ne les avale pas.

Comment prévenir la constipation

Bien que la constipation ne soit pas complètement évitable, il existe un certain nombre de choses que vous pouvez faire pour éviter qu'elle ne se produise chez votre chiot. Maintenir une alimentation riche en fibres, fournir suffisamment d'eau et beaucoup d'exercice tout au long de la journée peut aider à réguler la digestion. Assurez-vous que votre chiot est correctement soigné (en particulier les races à poils longs). Si vous remarquez une constipation ou des efforts, prenez immédiatement des mesures pour éviter que la constipation ne s'aggrave.

If you suspect your pet is sick, call your vet immediately. For health-related questions, always consult your veterinarian, as they have examined your pet, know the pet's health history, and can make the best recommendations for your pet.