Fibrosarcomes chez les chats

Le cancer n'est pas un mot que quelqu'un aime entendre, dire ou même penser, mais malheureusement nos chats de compagnie n'y sont pas à l'abri. Un fibrosarcome est un type de cancer qui survient chez les chats et c'est quelque chose que tous les propriétaires de chats doivent connaître.

Qu'est-ce qu'un fibrosarcome chez un chat?

Un fibrosarcome est un type de tumeur cancéreuse qui survient occasionnellement chez les chats. C'est une masse qui se produit généralement dans la peau d'un chat au site d'une injection ou d'une vaccination. Pour cette raison, les fibrosarcomes sont également appelés sarcomes au site d'injection ou fibrosarcomes associés au vaccin.

Symptômes d'un fibrosarcome chez un chat

Il y a seulement quelques indications qu'un chat a un fibrosarcome.

Signes de fibrosarcomes chez les chats

  • Bosse sous la peau sur le site d'une vaccination
  • Léthargie
  • Diminution de l'appétit

Les chats atteints de fibrosarcomes développeront une masse ou une masse palpable sous leur peau après une injection ou une vaccination. Cette bosse peut apparaître quelques jours, mois ou même des années après l'injection et être localement agressive mais les fibrosarcomes sont lents à se propager à d'autres parties du corps. Étant donné que la plupart des vaccins sont administrés sur les épaules ou les hanches d'un chat, des fibrosarcomes sont couramment observés dans ces zones.

En plus de la bosse, si un chat a un fibrosarcome qui n'a pas reçu de traitement, il peut commencer à se sentir malade. Une léthargie et une diminution de l'appétit peuvent être observées dans ce cas, mais il n'y a généralement aucun signe de fibrosarcome autre que de voir la bosse elle-même.

Causes des fibrosarcomes chez les chats

L'inflammation est le dénominateur commun parmi les causes des fibrosarcomes, quelle que soit la façon dont l'inflammation commence.



  • Vaccinations: Il y a une préoccupation croissante pour les fibrosarcomes qui surviennent après l'administration d'une vaccination. Ces tumeurs peuvent ne pas apparaître pendant des années, mais elles sont toujours là où le vaccin a été administré. On pense que l'inflammation locale causée par le vaccin ou l'adjuvant dans le vaccin peut contribuer à la formation de fibrosarcomes, mais elle n'est pas encore entièrement comprise.
  • Injections: Ce ne sont pas seulement les vaccinations qui peuvent provoquer la formation de fibrosarcomes. Les injections de stéroïdes, de vitamines, de médicaments contre la douleur, de solution saline et d'autres choses peuvent également provoquer la formation d'un fibrosarcome en raison de l'inflammation locale qui se produit lorsqu'une substance est injectée sous la peau. On pense que certains chats ont simplement une génétique différente qui les rend plus susceptibles de développer ce problème.
  • Corps étranger: Les objets qui peuvent se retrouver sous la peau d'un chat, comme une micropuce ou un éclat de plastique dans une plaie, peuvent provoquer une inflammation qui se traduit par un fibrosarcome. Les chercheurs ont même considéré que les composés microscopiques de l'aluminium étaient considérés comme des matières étrangères provenant des vaccins. Dans certains cas, ces composés sont toujours présents sous la peau et provoquent une inflammation qui conduit à un fibrosarcome.
  • Virus du sarcome félin: Le virus du sarcome félin (FeSV) est un virus hybride rare qui provoque un type de fibrosarcome à croissance extrêmement rapide. Selon la recherche, ce virus ne survient que chez 2% des chats et ce sont généralement des jeunes qui ont également contracté le virus de la leucémie féline (FeLV). Ces types rares de fibrosarcomes se développent généralement très rapidement.

Diagnostiquer un fibrosarcome chez un chat

Si une masse est ressentie dans la zone d'une injection précédente, un fibrosarcome sera sérieusement envisagé par un vétérinaire. Afin de diagnostiquer un chat avec un fibrosarcome, une biopsie ou une fine aiguille aspirée sera obtenue afin de regarder les cellules à l'intérieur de la masse. Cela dira au vétérinaire pourquoi ce type de masse est.

Traitement des fibrosarcomes chez les chats

La radiothérapie, la chimiothérapie et la chirurgie sont nécessaires pour traiter un fibrosarcome chez un chat. Ces tumeurs sont localement agressives, ce qui signifie qu'elles peuvent être difficiles à éliminer complètement. Ils ne se propagent généralement pas à d'autres parties du corps, mais ils peuvent être problématiques là où ils apparaissent. Parfois, l'amputation d'un membre est nécessaire pour éliminer complètement un fibrosarcome.

Comment prévenir les fibrosarcomes chez les chats

Puisqu'il apparaît que de nombreux types différents d'éléments étrangers introduits dans le corps d'un chat peuvent provoquer une inflammation et donc également un fibrosarcome, le souci de sur-vacciner un chat a été discuté par des professionnels. Suivre les recommandations de votre vétérinaire pour le mode de vie de votre chat aidera à éviter les vaccinations inutiles et donc à limiter le risque de provoquer une inflammation et des fibrosarcomes.

Les vaccins avec adjuvant sont également une préoccupation pour causer des fibrosarcomes, vous pouvez donc demander à votre vétérinaire si les vaccins qu'ils utilisent pour les chats sont des vaccins sans adjuvant ou vivants. Les vaccins ne doivent cependant pas être évités, car il existe encore un risque sérieux pour les maladies que ces injections aident à prévenir.

Certains types de vaccinations à faible dose existent pour les chats, ce qui peut limiter la quantité de matières étrangères introduites dans un chat. Il n'y a pas de données indiquant s'il s'agit ou non d'un moyen de prévenir les fibrosarcomes, mais cela peut aider à réduire la quantité d'inflammation dans le corps et donc limiter la probabilité de développement d'un fibrosarcome.

Si possible, administrez à votre chat des médicaments et des suppléments oraux au lieu d'injections. Parfois, les injections ne peuvent pas être évitées, mais d'autres fois, il existe des options orales qui peuvent éviter l'inflammation que de nombreux médicaments injectables peuvent provoquer.

Certaines personnes choisissent d'éviter les micropuces afin de limiter les chances de leurs chats de développer une inflammation et un fibrosarcome. Une alternative populaire à une puce est l'identification du collier ou du harnais, y compris le suivi GPS, même si cette option peut tomber d'un chat contrairement à une puce.

Enfin, ce n'est peut-être pas une forme de prévention, mais de nombreux vétérinaires administrent désormais des vaccins sur les jambes et la queue plutôt que sur le cou et les hanches. Cela permet une option pour l'ablation complète d'une tumeur et de l'appendice si un fibrosarcome se produit par opposition à un autre endroit, comme le cou. Cela facilitera le traitement s'il devient nécessaire.