Vomissements fréquents chez les chats

Il est anormal qu'un chat vomisse quotidiennement ou même plusieurs fois par mois. Si votre chat vomit fréquemment, cela peut provenir d'un simple problème tel que des boules de poils. Cela pourrait indiquer que votre chat a mangé une substance toxique ou souffre d'une maladie grave. Quelle que soit la raison que vous soupçonnez, consultez votre vétérinaire dès que possible. Un examen approfondi peut donner un diagnostic précis et fournir des options de traitement.

Attention

Si vous pensez que votre chat (ou n'importe quel animal de compagnie) a mangé quelque chose de toxique, appelez immédiatement votre vétérinaire ou le service d'assistance téléphonique pour animaux de compagnie.

De nombreuses conditions et circonstances font vomir les chats à plusieurs reprises. Cela pourrait être une chose passagère ou un signe d'un grave problème de santé. La clé pour corriger le problème est d'identifier la cause.

Manger trop vite

Une cause bénigne possible de vomissements fréquents est que votre chat mange trop de nourriture, trop rapidement. Cela peut arriver à n'importe quel chat en bonne santé. Vous remarquerez que votre chat vomit de la nourriture à peine digérée ou non digérée immédiatement après avoir mangé.

Allergies alimentaires

Les allergènes alimentaires les plus courants chez les chats sont le bœuf, le poisson et le poulet. D'autres ingrédients peuvent également provoquer des allergies. Les chats souffrant d'allergies alimentaires sont traités avec des régimes spéciaux contenant des ingrédients auxquels ils n'ont pas été exposés auparavant.

Empoisonnement

Des vomissements soudains peuvent également être causés par un empoisonnement, qui est une urgence. Il existe plusieurs sources de toxines dans une maison moyenne:



  • Antigel: L'éthylène glycol est un ingrédient toxique de l'antigel. Il est attrayant pour les chats et les chiens car il a un goût sucré. Les signes d'intoxication comprennent des nausées et des vomissements. Choisissez un antigel contenant du propylène glycol, que la Food and Drug Administration des États-Unis a qualifié de non toxique.
  • Autres toxines pour la maison et la cour: Les médicaments humains, les nettoyants toxiques, les vaporisateurs d'insectes et les vaporisateurs de jardin et de jardin pour lutter contre les mauvaises herbes et les ravageurs ont tous le potentiel d'empoisonner vos animaux de compagnie.
  • Nourriture et gâteries pour chats rappelées: Lorsque la nouvelle d'un rappel d'aliments pour animaux de compagnie se dissipe, prenez garde. Certains rappels sont dus au fait que la nourriture contient des toxines dangereuses. Renseignez-vous sur les marques d'aliments concernées, puis vérifiez que vous n'en avez pas chez vous. Si vous le faites, suivez les instructions de rappel et jetez-le immédiatement.

Maladie inflammatoire intestinale féline

La maladie intestinale inflammatoire féline est une autre cause de vomissement. Elle s'accompagne généralement de diarrhée et de perte de poids. Cette maladie peut survenir n'importe où dans le tractus intestinal d'un chat, y compris l'estomac (gastrite), l'intestin grêle (entérite) ou le gros intestin (colite).

Pancréatite

La pancréatite est une inflammation du pancréas, qui fait partie des systèmes endocrinien et digestif. Les chats atteints de pancréatite présentent des vomissements, de la léthargie, de la diarrhée, de la fièvre et une réticence à boire de l'eau ou à manger.

Maladie rénale chronique

L'insuffisance rénale chronique (IRC) est courante chez les chats âgés. Les reins filtrent les déchets du sang. Ils équilibrent les nutriments et jouent un rôle dans le contrôle de la pression artérielle. Les signes de CKD incluent des vomissements, de la léthargie, de la diarrhée, une perte de poids et une augmentation de la consommation d'eau. Bien que l'IRC soit une maladie évolutive, une intervention plus précoce peut conduire à de meilleurs résultats.

Diabète félin

Le diabète est une autre maladie endocrinienne. Comme pour la pancréatite, les vomissements sont courants et souvent l'un des premiers signes que quelque chose ne va pas. D'autres signes incluent une soif, une faim et une miction accrues ainsi qu'une perte de poids et une faiblesse musculaire.

Hyperthyroïdie

Des vomissements fréquents ainsi qu'une augmentation de l'appétit et une perte de poids sont également des indicateurs d'hyperthyroïdie ou d'une glande thyroïde hyperactive, qui fait partie du système endocrinien. Vous pouvez également rechercher des signes tels que l'irritabilité, la diarrhée, la faiblesse et une soif excessive. De plus, la fourrure de votre chat peut apparaître comme si elle n'était pas soignée normalement.

Lipidose hépatique

La lipidose hépatique est également connue sous le nom de «maladie du foie gras». Bien que n'étant pas une cause principale de vomissements, des vomissements persistants peuvent entraîner une lipidose hépatique. Cette maladie peut être mortelle. Cependant, il est souvent réversible, à condition qu'il soit rapidement diagnostiqué et traité.

Boules de poils

Bien que les boules de poils soient courantes chez les chats, elles ne rient pas. Les boules de poils qui ne sont pas vomies peuvent provoquer une occlusion intestinale. Une intervention chirurgicale est nécessaire pour retirer l'obstruction.

Traitement

Si votre chat vomit pendant deux jours consécutifs, appelez votre vétérinaire. Ils détermineront si votre chat doit être examiné. Vous pourrez peut-être soigner votre chat à la maison.

Le traitement des vomissements de votre chat dépend de la cause sous-jacente. Par exemple, le traitement de la maladie inflammatoire de l'intestin félin comprend des médicaments. Si votre chat souffre également d'allergies alimentaires, il a besoin d'une alimentation à ingrédients limités. Si votre chat souffre d'une maladie rénale, votre vétérinaire peut recommander des médicaments contre l'hypertension et une augmentation de l'apport hydrique. L'hyperthyroïdie peut être traitée par chirurgie, médicaments ou iode radioactif.

Votre vétérinaire vous guidera à travers les options et vous aidera à prendre une décision éclairée en fonction des besoins spécifiques de votre chat.

Comment prévenir les vomissements

Vous pouvez également prendre des mesures pour prévenir ou réduire la fréquence des vomissements chez votre chat:

  • Si votre chat mange trop vite, essayez de ralentir les choses. Nourrissez de petits repas fréquents. Offrez de la nourriture dans une assiette en papier plutôt que dans un bol. Les distributeurs automatiques distribuent une quantité spécifique de nourriture à la fois.
  • Si votre chat vomit toujours après avoir mangé trop vite, mettez un objet non comestible (par exemple une balle de golf) dans son bol. Cela oblige votre chat à manger autour de l'objet pour choisir la nourriture. L'objet doit être propre et suffisamment grand pour que votre chat ne puisse pas l'avaler.
  • Si vous soupçonnez des allergies alimentaires, un changement de régime s'impose. Discutez avec votre vétérinaire des différentes options. Assurez-vous de lire attentivement la liste des ingrédients.
  • Les examens vétérinaires de routine sont d'excellentes mesures préventives contre les problèmes de santé. Votre vétérinaire peut diagnostiquer des conditions médicales dans les premiers stades. Cela donne à votre chat le meilleur pronostic.
  • Pour éviter la possibilité d'empoisonnement, gardez les produits chimiques toxiques, les médicaments et autres produits potentiellement dangereux à l'écart de votre animal. N'oubliez pas que les chats sont curieux et peuvent se lancer ou sauter dans des choses que vous ne soupçonnez pas. Assurez-vous qu'il n'y a pas de déversement d'antigel sur le plancher de votre garage ou dans l'allée. Gardez votre chat hors du garage. Protégez régulièrement votre maison des animaux domestiques.
  • Pour éviter les boules de poils, brossez votre chat et empêchez-le de trop soigner. L'utilisation fréquente d'une brosse à chat de haute qualité ou d'un outil de délestage peut contribuer grandement à prévenir une urgence vétérinaire. Vous pouvez également essayer des aliments réduisant les boules de poils qui contiennent plus de fibres. Des laxatifs doux pour les boules de poils sont également disponibles. Ils sont conçus pour aider les boules de poils à se déplacer plus facilement dans le tube digestif.
If you suspect your pet is sick, call your vet immediately. For health-related questions, always consult your veterinarian, as they have examined your pet, know the pet's health history, and can make the best recommendations for your pet.