Comment arrêter l'agression chez les chatons

Les attaques de chats sont soit prédatrices soit agressives, et les deux comportements peuvent sembler identiques. Ces comportements chez les chats varient de mineurs à graves et se grattent et mordent. Il est peu probable qu'une égratignure ou une morsure d'un chat domestique soit mortelle, mais de telles blessures peuvent être douloureuses et présenter un risque d'infection.

Il existe des moyens de lutter contre le comportement agressif d'un chaton, dont la plupart n'exigent rien de plus qu'un peu d'attention supplémentaire de la part de son propriétaire.

Pourquoi les chatons sont-ils agressifs?

Les instincts de traque et de chasse de leurs ancêtres sont encore très forts chez les chats domestiques d'aujourd'hui. Habituellement, un chat voit quelque chose bouger d'une manière qui provoque l'instinct d'attaquer, ce qui signifie que le chat considère l'objet (une main, un pied, un petit enfant) comme une menace ou une proie. Quoi qu'il en soit, le chat est poussé à utiliser ses griffes et éventuellement ses dents pour terminer l'attaque.

  • Chez les chatons, la plupart des agressions sont causées par la peur ou la curiosité. Chez les chats plus âgés, il peut y avoir d'autres raisons à l'agression et aux attaques du chat, comme une agression redirigée, ou lorsqu'un chat s'en prend à son propriétaire parce qu'il sent que quelque chose ne va pas.
  • Un chaton qui protège son «territoire» d'une menace perçue ou d'un intrus (comme un petit enfant ou un autre animal) peut également devenir agressif. Bien que ce comportement puisse être normal au début, s'il ne disparaît pas en quelques mois, il peut être temps de prendre des mesures correctives.
  • Bien sûr, un comportement agressif peut provenir d'une mère chat protégeant ses chatons. Un animal qui souffre ou qui se sent menacé peut également s'en prendre à lui. Mais s'il attaque dans ces circonstances, il est facilement attribuable à une cause spécifique, différente d'un comportement agressif soutenu ou fréquent.

Signes d'agression

Les deux jouent l'agression et l'agression prédatrice comprennent un langage corporel distinct:

  • Toute combinaison de furtivité, de silence, de posture d'alerte, de postures de chasse, de sautillement ou de saut sur une «proie» qui se déplace soudainement après avoir été immobile.
  • Secousses, miaulements et tapage de la queue.
  • Comportement bluffant, comme lorsqu'un chat se cambre, qui ne mène généralement pas à une explosion mais est plutôt la manière d'un chat de montrer à un autre chat qu'il ne doit pas être dérangé.

Déclencheurs d'agression

La plupart des chats qui sont appariés à un âge précoce apprennent à coexister pacifiquement, avec un désaccord occasionnel. Ce sont les propriétaires de chats qui sont les cibles les plus fréquentes de l'agression des chatons, en particulier ceux qui ne vivent pas avec d'autres chats.

  • Presque n'importe quel type de mouvement, de la marche à la prise d'un objet, déclenche le comportement.
  • Ce qui commence comme un «jeu» peut basculer dans une agression dangereuse, des morsures et des attaques directes lorsque le chaton ou le chat est excité. Les mains et les pieds des propriétaires d'animaux sont les cibles les plus fréquentes.
  • Les chatons élevés à la main et ceux sevrés tôt sont plus susceptibles d'adopter ce type de comportement. Ils sont connus pour terroriser les chats timides et craintifs, intimider les petits chatons et harceler les félins gériatriques, en plus de cibler les propriétaires.
  • Bien que moins dangereux chez les chatons, les chats plus âgés qui agissent comme des prédateurs envers les petits enfants ou les petits animaux domestiques peuvent provoquer des blessures graves, c'est pourquoi il est important de former les chatons à ce type de comportement bien avant qu'il ne devienne problématique.

Comment arrêter l'agression

Avant d'essayer des techniques de modification du comportement, il vaut la peine de se rendre chez le vétérinaire pour s'assurer qu'il n'y a pas de condition médicale sous-jacente provoquant l'agression d'un chaton. Les affections courantes des chats, telles que la toxoplasmose, la rage ou l'hyperthyroïdie, peuvent rendre votre chat autrement docile et amical devenir agressif avec peu d'avertissement. Un examen pour vous assurer de la santé globale de votre chat devrait être votre première étape.



Si votre chaton obtient un état de santé propre, l'étape suivante consiste à freiner son comportement. Cela peut prendre un certain temps car les chats ne sont pas des animaux sociaux comme les chiens et ne répondent pas de la même manière à la thérapie par aversion. Préparez-vous à être patient.

Il existe plusieurs façons d'encourager un jeu sain et vigoureux chez votre chaton, mais évitez les comportements agressifs qui peuvent entraîner des blessures.

  • Placez une cloche sur le chat d'attaque pour donner aux autres chats ou petits enfants du ménage le temps de s'échapper et de vous signaler afin que vous puissiez interrompre et arrêter le comportement.
  • Arrêtez une attaque en cours via un pistolet à eau, un spray à la citronnelle ou le bruit de l'air sifflant d'une bombe aérosol. Essayez de découvrir lequel fonctionne le mieux.
  • Mettez un harnais et une laisse sur le chat pour vous donner un meilleur contrôle et la possibilité d'interrompre un comportement indésirable. Le simple fait de marcher sur le bout de la laisse peut arrêter un animal de compagnie.
  • Jouez à des jeux interactifs avec votre chat pour brûler de l'énergie. Une astuce consiste à déplacer les jouets de haut en bas à travers son champ de vision, plutôt que vers ou loin de lui, pour susciter le plus grand intérêt. Le jeu interactif encourage également la confiance des chats timides afin qu'ils apprennent les bonnes manières.
  • Créez une routine régulière qui comprend un moment spécifique pour jouer, afin que le temps de jeu devienne une partie des attentes quotidiennes de votre chat.
  • Faire stériliser ou castrer les chatons avant leur premier anniversaire. Cela réduit considérablement l'agression chat contre chat, en particulier si les animaux hébergés ensemble sont de sexes différents. Parfois, même les chats mâles castrés se chamaillent.
  • Un deuxième chaton du même âge, de la même taille et du même tempérament peut souvent fournir une cible et un compagnon de jeu et aider à enseigner à un chaton fougueux une certaine inhibition des morsures et des griffes. Assurez-vous de bien introduire la paire.
If you suspect your pet is sick, call your vet immediately. For health-related questions, always consult your veterinarian, as they have examined your pet, know the pet's health history, and can make the best recommendations for your pet.