Maladie chez les oiseaux de compagnie

Beaucoup de nouveaux propriétaires d'oiseaux peuvent ne pas connaître les symptômes de la maladie des oiseaux, et les oiseaux sont souvent bons pour les cacher. Il y a quelques signes révélateurs que vous devez surveiller pour avoir les meilleures chances de sauver votre animal de compagnie d'une maladie potentiellement mortelle. Si votre oiseau présente l'un de ces symptômes, contactez votre vétérinaire dès que possible.

Signes de maladie

Les oiseaux sont des créatures sensibles et intelligentes. Ce sont aussi généralement des créatures d'habitude. Même s'ils essaient de cacher leurs symptômes, ils doivent porter une attention particulière à leurs activités quotidiennes, à leur comportement et à leur attitude générale. Faites confiance à votre instinct. Si vous soupçonnez que quelque chose ne va pas avec votre oiseau, il est préférable de parler à votre vétérinaire avant que les choses empirent. En tant que propriétaire d'oiseaux, certains symptômes communs devraient tous être sur votre radar.

Mynah Birds: quand vous voulez un animal qui parle

Déjections d'oiseaux

Ce n'est pas la tâche la plus agréable de surveiller les excréments de votre oiseau, mais ils peuvent clairement montrer que quelque chose ne va pas. Bien que la couleur des excréments de votre oiseau puisse varier légèrement en fonction de ce que vous lui donnez, vous devez surveiller les excréments qui sont jaunes, brun rouillé ou noir goudronneux.

Ceux-ci peuvent être des indicateurs de saignements internes ou d'autres problèmes graves. Faites attention à tout changement majeur dans la consistance des crottes de votre oiseau. Qu'ils soient trop coulants ou trop fermes, ils peuvent entraîner des complications pour votre animal.

Plumes ébouriffées et perte de poids

Les oiseaux assis avec leurs plumes peluchées pendant des périodes prolongées sont souvent affectés par des problèmes respiratoires ou d'autres troubles. Les plumes ébouriffées peuvent également masquer la perte de poids, qui peut être mortelle pour un oiseau. Si vous observez ce comportement chez votre animal de compagnie pendant plus d'une journée environ, vous devez contacter votre vétérinaire dès que possible.

La perte de poids peut être dévastatrice pour la santé d'un oiseau, non seulement en termes de force réduite mais aussi d'inhibition des fonctions organiques. Pesez régulièrement votre oiseau pour savoir si votre animal a du mal à maintenir son poids.



Cire ou yeux rouges, enflammés ou qui coulent

La cire de votre oiseau est ce que vous pourriez percevoir comme son nez; c'est la petite tache au-dessus du bec qui retient les narines. Portez une attention particulière à la cire de votre oiseau. Si vous observez une rougeur, une inflammation ou une décharge, il y a de fortes chances que votre animal soit gravement malade. Assurez-vous de garder votre oiseau enveloppé et au chaud sur le chemin du vétérinaire. De même, si les yeux de votre oiseau semblent nuageux ou s'il y a un écoulement venant d'eux, l'oiseau pourrait être affecté par un trouble respiratoire, nerveux ou musculaire.

Appétit réduit

Les oiseaux ont un métabolisme extrêmement élevé, il est donc essentiel qu'ils reçoivent une nutrition adéquate tous les jours. Si votre oiseau cesse de manger et commence à perdre du poids, cela peut être le signe d'un blocage ou d'une impaction intestinale, auquel cas il pourrait mourir très rapidement sans soins médicaux. Assurez-vous de nettoyer le fond de la cage de votre oiseau tous les jours avant de le nourrir. Cela fournit un moyen facile de surveiller la consommation alimentaire, ainsi que les changements de crottes.

Respiration à bouche ouverte

Les problèmes respiratoires sont parmi les maladies des oiseaux les plus courantes et, malheureusement, les plus graves. Si vous voyez votre oiseau respirer la bouche ouverte pendant qu'il est au repos, il y a de fortes chances qu'il soit non seulement malade, mais qu'il le soit depuis longtemps. Cela nécessite une attention vétérinaire immédiate et peut entraîner une hospitalisation.

Plumes sales

Les oiseaux sont, par nature, des animaux hygiéniques qui se baignent fréquemment et lissent leurs plumes quotidiennement pour les garder propres. Si vous remarquez des plumes autour du visage ou de la croupe de votre oiseau qui semblent en désordre ou collées ensemble, cela indique que votre animal pourrait être malade. Surveillez de près la consommation de nourriture et les excréments de l'oiseau pendant environ un jour, notez tout changement et transmettez ces informations à votre vétérinaire.

Coup de queue

Comme pour de nombreux signes courants de maladie chez les oiseaux, un mouvement prolongé et répétitif de la queue peut indiquer une infection respiratoire. Contrairement aux humains, les oiseaux n'ont pas de diaphragme qui sépare la cavité thoracique de l'estomac. Les muscles situés à la base de la queue aident les oiseaux à respirer en jouant un rôle dans l'expansion de leurs poumons pour l'apport d'air.

Si un oiseau a du mal à respirer, les muscles de la queue travaillent plus fort, ce qui fait osciller la queue de haut en bas. Le battement de la queue n'est souvent perceptible que plus tard, à des stades plus graves de la maladie, donc si vous voyez votre oiseau se comporter de cette manière, appelez immédiatement le vétérinaire.

Changements dans la vocalisation

Tout comme les humains, les oiseaux qui ne se sentent pas bien deviennent souvent moins bavards que d'habitude. Portez une attention particulière à votre oiseau afin que vous puissiez apprendre ses modèles de vocalisation normaux. Restez en phase avec la façon dont votre oiseau se comporte, afin de pouvoir trouver des indices sur la façon dont il se sent. Si vous remarquez des changements dans la fréquence ou le ton général des vocalisations de votre oiseau, surveillez-le pour des symptômes supplémentaires au cours des prochains jours.

Traitement et prévention

En ce qui concerne la santé de votre oiseau de compagnie, une once de prévention vaut une livre de guérison. Les oiseaux ont des systèmes très délicats et même une maladie mineure peut se transformer en une menace sérieuse en un clin d'œil. Un diagnostic précoce peut être vital pour sauver la vie d'un oiseau malade.

  • Examinez votre oiseau quotidiennement pour tout signe d'infection et assurez-vous de maintenir une relation étroite avec votre vétérinaire.
  • Fournissez à votre oiseau des jouets et une routine d'exercice régulière, qui affectera positivement sa santé mentale, et parlez à votre oiseau (même s'il ne répond pas) afin qu'il obtienne l'interaction sociale dont il a besoin.
  • Il est également important de nourrir votre oiseau avec une alimentation variée pour vous assurer qu'il consomme suffisamment de vitamines et de minéraux. Consultez votre vétérinaire si vous n'êtes pas sûr des aliments qui conviennent à votre race particulière.
  • Gardez l'enceinte de votre oiseau propre. Bien que la plupart des oiseaux s'occupent de leur propre toilettage, il appartient au propriétaire de s'assurer que tous les déchets sont nettoyés rapidement et que la nourriture et l'eau de l'oiseau sont fraîches et facilement disponibles.

Votre oiseau dépend de vous pour maintenir sa bonne santé. Assurez-vous de garder un œil sur son comportement afin de pouvoir garder votre petit ami longtemps.

If you suspect your pet is sick, call your vet immediately. For health-related questions, always consult your veterinarian, as they have examined your pet, know the pet's health history, and can make the best recommendations for your pet.